Les associations professionnelles de soins de santé doivent éviter tout financement de l’industrie des PCN

17 janvier 22 | Publications - Rapports - Études, Monde

Qassin S, Homer CSE, Wilson AN. Funding received from breastmilk substitute manufacturers and policy positions of national maternity care provider associations: an online cross-sectional review. BMJ Open 2021;11:e050179. doi: 10.1136/bmjopen-2021-050179

Objectifs de l’étude

Les professionnel(le)s de la santé en matière de périnatalité jouent un rôle crucial dans le soutien des femmes qui allaitent. Il est donc essentiel que les associations professionnelles limitent l’influence de l’industrie des préparations commerciales pour nourrissons (PNC) sur leurs activités.

Les objectifs de cette étude étaient d’examiner si 1) les associations professionnelles de soins et de services en périnatalité avaient intégré des positions ou des déclarations politiques concernant le marketing des PCN et 2) d’explorer le type de financement reçu par ces associations.

Approche privilégiée pour l’étude

Une revue transversale en ligne

Parties visés

Associations professionnelles (nationales ou régionales) de soins en périnatalité en Australie, en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.

Participants

Vingt-huit sites web d’associations professionnelles de soins et de services en périnatalité (obstétriciens, sages-femmes, infirmières et autres personnes impliquées dans les soins périnataux).

Interventions

Les sites web ont été examinés pour la période allant de novembre 2019 à octobre 2020.

Mesures des résultats primaires et secondaires

Preuve de financement de l’industrie des PCN et positions ou déclarations politiques indiquant l’acceptation d’un financement provenant des industries qui produisent des PCN.

Résultats

Des politiques abordant l’industrie des PCN ont été trouvées pour 14 associations (50%). Les associations basées au Royaume-Uni (5/5, 100%) et les associations périnatales (4/6, 67%) étaient les plus susceptibles de détenir une politique.

Six associations (6/28, 21%) ont reçu une forme de financement de l’industrie des PCN. Les sources de financement les plus courantes étaient liées à de la publicité d’événements (5/28, 18%), suivis de près par des commandites d’événements (4/28, 14%).

Au niveau des professionnel(le)s, ce sont les associations d’obstétricien(ne)s qui ont le taux le plus élevé de soutien de l’industrie des PCN (2/4, 50%). Au niveau national, les associations basées aux Etats-Unis étaient les plus susceptibles de recevoir ce soutien (3/7, 43%).

Conclusions

Le soutien financier de l’industrie des PCN a été reçu par 1/5 des associations professionnelles de soins et de services en périnatalité. La moitié de ces associations détenaient des politiques qui abordaient le marketing des PCN.

Le soutien financier de l’industrie des PCN peut créer des conflits d’intérêts susceptibles de menacer les efforts de soutien, de protection et de promotion de l’allaitement.

Les associations professionnelles de soins de santé devraient éviter le financement de l’industrie des PCN et, au minimum, détenir une politique ou des déclarations de position concernant le marketing des PCN.

 

Traduction libre par le MAQ
Crédit photo: KMR Photography 

À découvrir

Articles par catégories

Tour d'horizon

L'allaitement dans l'espace public: un enjeu féministe

avec la CDPDJ, l'ULaval et le SCF

Infolettre


Pour consulter notre dernière infolettre, cliquez sur l'image.

Share This