Le Code : pourquoi, pour qui?

Code international de commercialisation des substituts du lait maternel et résolutions subséquentes de l’Assemblée mondiale de la Santé (le Code)

Créer des environnements favorables à l’allaitement c’est aussi limiter la pression commerciale des fabricants et distributeurs d’aliments et de boissons pour les bébés jusqu’à 36 mois et des produits connexes.

But du Code

Protéger l’allaitement

Afin de protéger l’allaitement, tout en assurant une utilisation correcte des préparations commerciales pour nourrisson et des produits connexes lorsque c’est nécessaire, le Code a été adopté en 1981 par 118 pays, dont le Canada. Depuis, ce Code est régulièrement bonifié par des résolutions de l’Assemblée mondiale de la Santé. Son but n’est pas d’interdire l’utilisation de ces produits, mais « d’assurer leur utilisation correcte ». Il vise aussi à contrer leur idéalisation par l’intermédiaire de photos ou textes.

L’allaitement au sein est le meilleur moyen de donner un bon départ et a des effets tout au long de la vie. C’est le mode d’alimentation le plus sûr et le plus adapté aux besoins des tout-petits. Les recommandations sont de poursuivre l’allaitement jusqu’à deux ans ou plus, accompagné d’aliments complémentaires appropriés à partir de six mois.

Produits visés

  • Tous les aliments et boissons pour les moins de 36 mois
  • Les biberons et les tétines
  • Les sucettes d’amusement

À qui s’adresse le Code ?

Le Code s’adresse aux fabricants et distributeurs des produits visés. Il concerne également tous les individus et toutes les organisations qui ont une influence directe ou indirecte sur les décisions des personnes enceintes et des familles des tout-petits. En voici quelques exemples:

Les intervenant(e)s

  • Personnel de la santé
  • Personnel et bénévoles des ressources communautaires

Les influenceurs

  • Blogues et sites web
  • Médias sociaux
  • Magazines
  • Films et TV

Les établissements

  • Réseau public de santé et de services sociaux
  • Cliniques médicales
  • Ressources communautaires

Les espaces de vie

  • Municipalités
  • Services de garde
  • Écoles et universités
  • Organismes communautaires

Les distributeurs

  • Épiceries
  • Pharmacies
  • Boutiques de maternité

Et aussi

  • Fabriquants et distributeurs de jouets
  • Fondations
  • Etc.

Les dessous du marketing de l’alimentation des tout-petits

70 G$ en 2018

Le marché mondial des substituts de lait maternel est extrêmement lucratif et florissant avec un taux de croissance annuel de plus de 10 % [Valuates Reports, 2019].

Des stratégies émotionnelles pour atteindre et établir des relations avec les futures mères

Le marketing des préparations pour nourrissons est très répandu et utilise des techniques émotionnelles puissantes pour vendre aux parents un produit largement inférieur au lait maternel. Le problème n’est pas le produit, mais plutôt le marketing incontrôlé, qui entraine une surconsommation dangereuse, et ce, dans l’intérêt exclusif des fabricants et des distributeurs. Le seul objectif de la communication sur les préparations pour nourrissons devrait être d’aider les parents et les personnes qui s’occupent des enfants à prendre la meilleure décision possible pour le bébé. La publicité ne fait rien pour aider à cet égard. Elle promeut des différences de produits fallacieuses et les renforce avec des marques confuses. Sous sa forme numérique, qui a pris une telle importance ces dernières années, elle est particulièrement manipulatrice. 

À lire : Préparations commerciales pour nourrissons : vendre le « 2e meilleur produit » (2020)

Les parents ne sont pas les seuls à être manipulés

De nombreuses personnes et organisations, sous l’influence de l’industrie, font la promotion de ces produits sans en avoir conscience et sans réaliser l’ampleur des conséquences néfastes que cela entraine. En faisant connaitre, comprendre et appliquer le Code, nous pouvons limiter la portée du marketing non éthique de ces produits.

Un cadre légal insuffisant

Bien que le Canada ait voté en faveur du Code, son application est essentiellement soumise à l’autorégulation de l’industrie. Seul l’étiquetage est soumis à certaines règles.

Les établissements de santé « Amis des bébés » doivent appliquer le Code. Au Québec, cette certification est sous la responsabilité du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Infolettre

Pour les dernières nouvelles concernant les environnements favorables à l'allaitement

L'allaitement: un investissement intelligent pour la nation et l'économie

L’allaitement: un investissement pour la nation et l’économie

Si l’allaitement n’existait pas déjà, la personne qui l’inventerait aujourd’hui mériterait un double prix Nobel de médecine et d’économie. Car si le sein est la meilleure option pour la santé, c’est aussi un excellent atout pour l’économie.

Charme et séduction: des tactiques utilisées auprès des familles pour vendre les laits artificiels

Selon le professeur Gerard Hastings, auteur de Selling Second Best : How Infant Formula Marketing Works, la commercialisation des laits artificiels réussi aussi bien grâce à des tactiques marketing ingénieuses et puissantes.

Les pouvoirs et les pratiques de l'industrie de l'alimentation des tout-petits

Les pouvoirs et les pratiques de l’industrie de l’alimentation des tout-petits

Selon cette étude, des actions en matière de santé publique sont requises pour contrecarrer les pratiques agressives de l’industrie et pour limiter le pouvoir des entreprises sur la dyade mère-enfant.

Le 40e du Code : Protéger les familles des stratégies marketing non éthiques

En cette journée du 40e du
Code, le MAQ invite les diverses organisations de la communauté et les autorités politiques à veiller à ce que ses recommandations soient reflétées dans la société québécoise.

Changement de regards: l’allaitement après l’entrée au service de garde

Une étude américaine suggère qu’un changement culturel peut être nécessaire – au sein de l’environnement d’un SDG – afin de mieux soutenir les familles allaitantes.

Portrait des politiques publiques de l’Observatoire des tout-petits: les autorités doivent, entre autres, réajuster la place de l’allaitement au sein de ses politiques.

Portrait des politiques publiques : quelle place pour l’allaitement au Québec?

Réflexions du MAQ au sujet du Portrait des politiques publiques de l’Observatoire des tout-petits: les autorités doivent, entre autres, réajuster la place de l’allaitement au sein de ses politiques.

Offre d’emploi au MAQ

Le MAQ est à la recherche d’une coordonnatrice de la vie associative. La date limite pour postuler est le 27 avril.

Allaiter son premier enfant: une décision sous influence

La décision d’allaiter est souvent influencée par les perceptions du père et des membres de la famille proche.

Intervenir auprès de familles en situation de vulnérabilité pour leur offrir du soutien à l'allaitement

REDIFFUSION de la MAQ’conférence – Allaitement et clientèle vulnérable : comment intervenir ?

La rediffusion de cette conférence sera disponible jusqu’au 17 avril prochain seulement. Ne tardez donc pas à vous inscrire pour la visionner.

Rouvrir les salles d'allaitement dans les commerces demeure compatible avec les mesures sanitaires.

La réouverture des salles d’allaitement doit suivre celle des commerces

Rouvrir les salles d’allaitement dans les commerces demeure compatible avec les mesures sanitaires.

Articles par catégories

Share This