Prédicteurs de compléments pour les bébés allaités dans un hôpital IHAB – Nouvelle Zélande

17 octobre 17 | Monde, Publications - Rapports - Études

Par Laurence Girard, formatrice Co-Naître

Les auteurs ont souhaité déterminer quels étaient les prédicteurs de compléments donnés à des bébés allaités dans leur hôpital labellisé IHAB et recertifié plusieurs fois, de type III, en Nouvelle Zélande, dans l’année 2012.

Ils ont examiné de façon rétrospective les données concernant 1530 nouveau-nés, à terme ou prématurés tardifs, singletons, et leurs mères, afin de déterminer ce qui avait conduit à compléter ces bébés. C’est la première étude incluant dans ses variables l’utilisation d’utérotoniques au cours du per-partum et le délai d’initiation du peau à peau ainsi que sa durée, dans un hôpital « Ami des bébés ».

La conclusion des auteurs

L’identification des facteurs peut favoriser le développement d’interventions ciblées en ante-natal ou au cours du post-partum précoce pour l’éducation et le soutien aux mères. Il est aussi possible de réduire le risque de compléments par une utilisation judicieuse des utérotoniques au cours du per partum et la pratique du peau à peau pour une durée supérieure à une heure.

[su_button url="http://www.co-naitre.net/actualites/predicteurs-de-complements-bebes-allaites-hopital-ihab-nouvelle-zelande/" target="blank" background="#faca3a" color="#3e3e3e" radius="0" icon="icon: external-link" icon_color="#3e3e3e"]Lire la suite de cet article[/su_button]

Publié le 27 septembre 2017 par Co-Naître

À découvrir

Articles par catégories

Infolettre

Pour les dernières nouvelles concernant les environnements favorables à l'allaitement

Share This