Des « laits pour bambins » qui suscitent des inquiétudes

24 mai 20 | Publications - Rapports - Études

Les ventes de « laits pour bambins » et ses liens avec les pratiques commerciales aux États-Unis

(Titre original : US toddler milk sales and associations with marketing practices – Extrait d’un article scientifique  publié en avril 2020 sur le site de Cambridge University Press)

Résumé

Objectif
La commercialisation à grande échelle des « laits pour bambins » (boissons à base de lait sucré) met de l’avant des avantages non justifiés de ces produits et suscite des inquiétudes quant à leur consommation par de jeunes enfants. La présente étude documente les tendances des ventes de « laits pour bambins » aux États-Unis et évalue ses liens avec le marketing des marques et des catégories.

Nous présentons un rapport annuel sur les ventes et le marketing des « laits pour bambins » et des préparations pour nourrissons aux États-Unis pour la période de 2006 à 2015. Les modèles de réponse aux ventes considèrent qu’il y a des liens entre le marketing (dépenses publicitaires à la télévision, prix des produits, nombre de présentoirs de vente au détail) et le volume des ventes par marque et catégorie de « lait pour bambins ».

Méthodes :
Les données récoltées proviennent des ventes et des dépenses publicitaires de Nielsen, aux États-Unis, pour la période allant de 2006 à 2015.
Les chercheurs ont analysé tous les codes universels de produits (n 117-4 millions) vendus par sept marques de préparations commerciales pour nourrissons et huit marques de « laits pour bambins » de 2006 à 2015.

Résultats :
Les dépenses publicitaires pour les « laits pour bambins » ont quadruplé au cours de cette période de dix ans et le volume des ventes a été multiplié par 2,6. En revanche, les dépenses publicitaires et le volume de ventes en lien avec les préparations pour nourrissons ont diminué. Le volume des ventes de préparations pour nourrissons a été associé positivement à la publicité télévisée et aux étalages de détail, et négativement au prix, tant au niveau de la marque que de la catégorie.

Conclusions :
La commercialisation agressive des « laits pour bambins » a probablement contribué à l’augmentation rapide des ventes aux États-Unis. Toutefois, ces boissons sucrées ne sont pas recommandées pour la consommation des jeunes enfants. Les prestataires de soins de santé, les organisations professionnelles et les campagnes de santé publique devraient fournir des conseils clairs pour éduquer les parents afin qu’ils réduisent leur consommation de « laits pour bambins » et ils devraient s’attaquer aux perceptions erronées quant à leurs avantages. Ces conclusions confirment également le besoin de réglementer la commercialisation des « laits pour bambins » dans les pays qui interdisent la commercialisation des préparations pour nourrissons aux consommateurs.

Traduction libre par le MAQ

Article de référence

Choi Y.,  Ludwig A., Harris J.L. (2020). US toddler milk sales and associations with marketing practice. Public Health Nutrition 23(6). pp 1127-1135. 

Le Journal La Presse avait aussi publié un article en lien avec cette étude, il y a quelques mois, et interviewés deux nutritionnistes Québécoises qui assuraient que ces « laits pour bambins »  sont des produits « dont les enfants n’ont tout simplement pas besoin.»

Pour lire l’article : https://bit.ly/3dbp3e1

 

À découvrir

Former une équipe-allaitement avec son partenaire

Bien que l’allaitement soit principalement du ressort de la mère, un travail d’équipe dans le processus de l’allaitement s’avère efficace. Le père est un membre essentiel de l’équipe-allaitement et il peut soutenir l’allaitement de nombreuses façons.

lire plus

Articles par catégories

Infolettre

Pour les dernières nouvelles concernant les environnements favorables à l'allaitement

Share This