Entrée de « rooming-in » dans le Grand dictionnaire terminologique (GDT)

13 juillet 18 | Canada, MAQ, Monde, Québec

Dans la version anglaise, la 7e des Dix conditions pour le succès à l’allaitement fait référence au « rooming-in » : « Enable mothers and their infants to remain together and to practise rooming-in 24 hours a day. »

À la demande du MAQ, l’Office québécois de la langue française confirme que terme à privilégier en français est « cohabitation », bien qu’il ne fait pas référence à la chambre. Il vient cependant de créer une fiche pour en spécifier le sens dans le domaine de la médecine (puériculture, thérapeutique et soins de santé) :

Définition

Pratique qui consiste à laisser une mère et son nouveau-né occuper la même chambre, durant le séjour à l’hôpital qui suit la naissance.

Note

La cohabitation a notamment pour objectif de favoriser l’allaitement, la création des liens affectifs et la familiarisation des parents avec les soins à prodiguer à l’enfant.

Cohabitation : Fiche terminologique

Ainsi, la « cohabitation mère-enfant » est reconnue par un organisme gouvernemental non relié à la santé et aux services sociaux comme un environnement favorable à l’allaitement. C’est un petit pas de plus vers une culture d’allaitement.

 

À découvrir

Former une équipe-allaitement avec son partenaire

Bien que l’allaitement soit principalement du ressort de la mère, un travail d’équipe dans le processus de l’allaitement s’avère efficace. Le père est un membre essentiel de l’équipe-allaitement et il peut soutenir l’allaitement de nombreuses façons.

lire plus

Articles par catégories

Infolettre

Pour les dernières nouvelles concernant les environnements favorables à l'allaitement

Share This