Le cout mondial du non-allaitement selon un nouvel outil

24 septembre 19 | Monde, Outils, Publications - Rapports - Études

Résumé d’un article publié dans Health Policy and Planning en juillet 2019

Les études démontrent que l’allaitement a de nombreux bienfaits sur la santé, sur le capital humain et sur les futures retombées économiques des jeunes enfants, de leur mère et de leur pays. Le nouveau Cost of Not Breastfeeding tool [Calculateur de cout du non-allaitement], basé sur les données libres d’accès, a été conçu pour fournir aux responsables financiers et aux défenseurs une estimation des couts humains et économiques du non-allaitement à l’échelle nationale, continentale et mondiale.

L’analyse des résultats de cet outil montre que, chaque année, 595 376 décès d’enfants (de 6 à 59 mois) dus à la diarrhée ou à la pneumonie sont attribuables au non-respect des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé et de l’Unicef en matière d’allaitement. Concernant les femmes, le potentiel annuel de réduction des décès par cancer du sein ou de l’ovaire et du diabète de type II est estimé à 98 243. Ce taux de mortalités et de morbidités évitables se traduit par un cout annuel en soin de santé de 1,1 billion de dollars. Les pertes financières associées aux décès prématurés des bébés et des mères sont estimées à l’équivalent de 53,7 billions de dollars de manque à gagner sur les revenus annuels. Cependant, la plus grande cause des pertes financières est la perte cognitive estimée à 285,4 billions de dollars chaque année, soit 0,70 % du revenu mondial brut. Bien que l’objectif de cet outil soit de comptabiliser la majorité des couts, les estimations sont vraisemblablement conservatrices. En effet, l’augmentation du temps consacré aux soins domestiques (généralement assumés par les femmes) et les couts de traitements des autres maladies attribuables au non-respect des recommandations en matière d’allaitement ne sont pas inclus dans l’analyse.

Cette étude met en lumière les couts substantiels attribuables au non-allaitement, ainsi que les profits économiques potentiels qui peuvent être générés par l’investissement des gouvernements et des partenaires financiers dans la promotion efficace de l’allaitement et dans les stratégies de soutien.

Messages clés

  • Le nouveau Cost of Not Breastfeeding tool [Calculateur de cout du non-allaitement] est la première ressource du genre pour aider les responsables financiers et les défenseurs à quantifier les couts humains et économiques du non-allaitement, incluant les pertes de vie, les pertes de productivité et l’augmentation des couts de santé, et ce, au niveau national, continental et mondial.
  • Dans le monde, 595 379 décès infantiles sont attribués chaque année au non-allaitement. De plus, la pratique optimale de l’allaitement a le potentiel d’éviter chez les mères 98 243 décès dus au cancer et au diabète de type II.
  • Les pertes financières annuelles sont estimées entre 257 et 341 billons de dollars, soit entre 0,37 et 0,70 % du revenu mondial brut.
  • Les pertes dues au non-allaitement sont importantes et devraient forcer la main des responsables financiers et des donateurs à investir dans l’augmentation des taux d’allaitement et dans les interventions ciblées en matière de nutrition des enfants et de leurs mères, et ce, dans le but de renforcer le développement du capital humain et des résultats économiques à travers le monde.

Walters D. D., Phan L. T. H., Mathisen R. (2019). The cost of not breastfeeding: global results from a new tool. Health Policy and Planning, 34(6), 407–417. https://doi.org/10.1093/heapol/czz050

Accéder au calculateur

Traduction libre pour le MAQ

Note : Les données concernant le Canada ne sont pas disponibles

À découvrir

Former une équipe-allaitement avec son partenaire

Bien que l’allaitement soit principalement du ressort de la mère, un travail d’équipe dans le processus de l’allaitement s’avère efficace. Le père est un membre essentiel de l’équipe-allaitement et il peut soutenir l’allaitement de nombreuses façons.

lire plus

Articles par catégories

Infolettre

Pour les dernières nouvelles concernant les environnements favorables à l'allaitement

Share This